ƒ Albert Einstein - Comment je vois le monde | Carnet de vie

Albert Einstein - Comment je vois le monde


Albert Einstein, génie de la science, avocat de l'humanisme : il a déterminé notre vision actuelle de l'Univers, tant d’un point de vue scientifique que philosophique.

Ce documentaire nous fait découvrir un Einstein pour lequel la science, et plus largement la vie, est un art, un don, une aventure. Après avoir présenté sa vie en Europe avant l'exil forcé, ses théories consacrées par le prix Nobel en 1921, ce film nous fait vivre avec Einstein, de son arrivée aux Etats-Unis en 1933 à sa mort en 1955.

L'histoire d’Albert Einstein est racontée avec ses propres mots, illustrée par des extraits de ses lettres, de son journal, de ses discours et de ses écrits.
Des films d’archives et des photos présentant le personnage public ; d’autres films, des albums de famille, des témoignages révèlent l'homme privé.

Au-delà de ses immenses découvertes, le documentaire montre la conscience mondiale qu'incarna Einstein : ce scientifique qui fit entrer le monde dans l'âge nucléaire fut également le prophète d’une nouvelle ère.





Einstein et Tagore
"Les idéals qui ont illuminé ma route et m'ont rempli sans cesse d'un vaillant courage ont été le bien, la beauté et la vérité. Sans le sentiment d'être en harmonie avec ceux qui partagent mes convictions, sans la poursuite de l'objectif, éternellement insaisissable, dans le domaine de l'art et de la recherche scientifique, la vie m'aurait paru absolument vide. Les buts banaux que poursuit l'effort humain, la possession de biens, le succès extérieur, le luxe, m'ont toujours, depuis mes jeunes années, paru méprisables.

(...)



Pour moi, l'élément précieux dans les rouages de l'humanité, ce n'est pas l'État, c'est l'individu, créateur et sensible, la personnalité ; c'est elle seule qui crée le noble et le sublime, tandis que la masse reste stupide de pensée et bornée de sentiments.

(...)

La plus belle chose que nous puissions éprouver, c'est le côté mystérieux de la vie. C'est le sentiment profond qui se trouve au berceau de l'art et de la science véritables. Celui qui ne peut plus éprouver ni étonnement ni surprise est pour ainsi dire mort ; ses yeux sont éteints. L'impression du mystérieux, même mêlée de crainte, a créé aussi la religion. Savoir qu'il existe quelque chose qui nous est impénétrable, connaître les manifestations de l'entendement le plus profond et de la beauté la plus éclatante, qui ne sont accessibles à notre raison que dans leurs formes les plus primitives, cette connaissance et ce sentiment, voilà ce qui constitue la vraie dévotion en ce sens, et seulement en ce sens, je compte parmi les hommes les plus profondément religieux. 

(...)

Il n'y a que l'individu isolé qui puisse penser et par conséquent, créer de nouvelles valeurs pour la société, même établir de nouvelles règles morales, d'après quoi la société se perfectionne. Sans personnalités créatrices pensant et jugeant indépendamment, le développement de la société dans le sens du progrès est aussi peu imaginable que le développement de la personnalité individuelle sans le corps nourricier de la société. 
Une société saine est donc liée aussi bien à l'indépendance des individus qu'à leur liaison sociale intime. "


Comment je vois le monde - Albert Einstein

No Response to "Albert Einstein - Comment je vois le monde"

_______________

S'engager

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Suivre le blog par e-mail

Certains des documents reproduits sur ce site ne bénéficient pas d'autorisation explicite et/ou écrite. Si vous êtes ayant-droit et que vous refusiez la publication de documents sur le site, écrivez un courriel à corsaire66@gmail.com

Ce blog ne contient aucune publicité et n'accepte aucune annonce commerciale. Si vous remarquez un lien brisé ou une erreur, vous pouvez le signaler en envoyant un courriel à Blogger. L'auteur ne peut en garantir l’exhaustivité ou l’absence de modification par un tiers (intrusion, virus).

© 2006-2017 Carnet de vie. Tous droits réservés.