ƒ L'Energie de Plank et le Miroir d'Alice | Carnet de vie

L'Energie de Plank et le Miroir d'Alice








Notre univers est condamné, dit le Professeur Michio Kaku. Heureusement, il travaille sur plusieurs sorties de secours: voyage temporel, trous de ver, et carrément un autre univers. Le physicien , dans sa mission '' lire l'esprit de Dieu '' partage ses pensées avec Nigel Farndale.
L'apparence du professeur présente une contradiction, comme s'il avait été dessiné par un artiste qui se serait basé sur la description d'un témoin incertain. C'est la douceur de sa peau qui s'oppose à sa chevelure argentée tombant sur les épaules. L'une reflétant son âge, alors que l'autre nous suggère un adolescent.

Peut-être a-t-il le visage qu'il mérite. Il y a de la bonté dans son regard et les coins de sa bouche sourient lorsqu'il parle.
Son optimisme pour le futur de l'humanité ne connait pas de limites. Nous sommes en chemin vers le planétarium dans les sous sols du Département de Physique de l'Université de New York. Il chantonne, accompagné du cliquetis d'un gros trousseau de clefs. Il aime tenir des conférences ici, il y vient aussi seul, pour fixer le cosmos et réfléchir. C'est un penseur très très profond. L'on peut dire qu'il est à des kilomètres de la pensée ordinaire. Il le doit. Son ambition est de percer la '' théorie de tout '' théorie élusive, que même Einstein , son mentor, n'a pu maitriser.

Aujourd'hui le planétarium ne se prête pas à la réflexion parce qu'il y a des travaux juste au dessus, des bruits de métal percé, les vibrations dans les murs des minutes entières, nous essayons de les ignorer alors que nous parlons de son travail. Alors qu'il est célèbre pour avoir rendu la science plus approchable- il écrit des bestsellers portant des titres comme: l'Hyper Espace et les Mondes Parallèles et présente des programmes pour la BBC4 qui ont des titres tout aussi imposants: Le Temps et Visions du Futur -en fait, c'est un physicien qui pratique des théories. Après tout, il est l'un des fondateurs de la théorie des cordes.

Nous parlerons de cela bientôt. Pour l'instant nous pouvons dire que Stephen Hawkings pense que la théorie des cordes renferme la clé de la théorie du tout: c'est à dire, la simple équation qui unifie le très grand (les théories de la relativité et de la gravité) au très petit.( mécanique quantique). C'est tout le sujet des expériences du CERN en Suisse où les physiciens recréent les conditions du Big Bang dans un super collisionneur dont la circonférence fait vingt sept kilomètres de long.

Le professeur Kaku en attend les résultats avec ferveur, il aurait voulu que l'expérience ait lieu aux Etats Unis, comme prévu au départ. '' Dans le monde de la physique des théories, il y a un certain snobisme dirigé vers ceux d'entre nous qui essayons d'engager le public '' dit-il, avec la douceur de son accent californien. '' En 1994 nous allions en construire un près de Dallas qui devait être plusieurs fois la taille de celui de la Suisse, et donc, d'autant plus utile. Mais nous avions besoin d'obtenir du congrès 20 milliards de dollars. Le dernier jour des auditions un membre du Congrès a demandé à l'un des physiciens si nous trouverions Dieu avec notre machine. Le physicien a répondu que nous allions découvrir la particule sub atomique, le boson de Higgs. Notre machine a été décommandée.''

Qu'aurait répondu Michio Kaku? '' J'aurais dit que cette machine allait nous emmener aussi proche il est humainement possible de l'être de la création de l'univers. C'est une machine de genèse. Et oui, cela peut même nous laisser lire l'esprit de Dieu.... Je pense qu'ils auraient sorti leur chéquier.''

La réponse aurait été exacte. Professeur Kaku a un don pour transmettre des idées scientifiques complexes compréhensibles par tous. Il ajoute qu'une bonne physique doit être simple, si simple qu'elle puisse être comprise comme une image. Je le laisse expliquer: '' Le moteur d'un bon physicien, c'est l'émerveillement et l'imagination de l'enfance. Si l'ennui nous gagne,nous devons essayer de retrouver cette attitude enfantine. Einstein avait l'habitude de le faire. Il pouvait devenir comme un gamin. Il voulait récupérer ce sentiment d'émerveillement.

''Il croyait aussi que si une théorie ne pouvait pas être expliquée dans ses grandes lignes à un enfant, elle ne fonctionnait pas. Il pensait qu'il devait y avoir une image derrière la théorie. Par exemple, sa théorie de relativité peut être vue comme un garçon de 16 ans qui fait une course avec un faisceau lumineux. De ceci, vient une image de l'espace et du temps qui se courbent comme la surface d'un oeuf, déformés par les étoiles et les planètes, et au final, la théorie de la relativité générale d'Einstein, une description mathématique de la structure de l'univers qui fait trois centimètres sur la page.'' Il sourit gentiment et lève les yeux vers le plafond du planétarium. '' Mais, durant les 30 dernières années de sa vie Einstein a perdu sa vision. Plus rien ne le guidait, il l'a écrit dans ses mémoires. C'est pourquoi il errait dans les domaines mathématiques et s'est perdu.''

Quelle est la vision de Kaku derrière sa théorie des cordes? Simplement ça. Des cordes. Des particules subatomiques composées de minuscules cordes vibrantes. De plus, des particules subatomiques qui peuvent se trouver dans plus d'un endroit à la fois, si vous croyez comme lui dans la possibilité des univers parallèles et des 11 dimensions. (au dernier compte) L'autre complication est que ces cordes sont inconcevablement minuscules, cela signifie qu'il n'y a aucune chance que nous puissions les observer avec la technologie actuelle; ce qui fait de la théorie des cordes une théorie non vérifiable. Ce qui nourrit l'adage des critiques: ça n'a aucun sens. Ce à quoi Kaku rétorque: '' La théorie des cordes n'a pas de rivale? C'est le seul jeu en ville ! C'est une théorie étrange qui va beaucoup plus loin que les théories d'Einstein. C'est tellement incroyable que bon nombre de physiciens ne peuvent se résoudre à s'y mettre et préfèrent ne pas travailler là dessus. Je pense qu'Einstein y serait venu, éventuellement.''


La perceuse au dessus de nos têtes s'accentue en puissance, les lois de la physique en action. '' Je suis désolé pour les travaux '' hurle t-il, '' je leur ai demandé de travailler ailleurs ce matin.'' Oh, c'est ça ! J'ai cru que c'était son cerveau qui réchauffait. Il sourit de nouveau '' Oui, ça aussi ! ''
Le bruit devenu intolérable, nous laissons tomber et marchons dans les couloirs puis jusqu'en haut dans son bureau. De manière engageante, il se dit gêné de m'y inviter à cause du désordre. Mais, en fait c'est tout ce à quoi l'on pouvait s'attendre: '' Le professeur vraiment fou ''. Il y a des piles de livres vacillantes sur le sol, des ordinateurs puissants qui ronronnent, des citations encadrées sur le mur, un tableau noir recouvert d'équations, des piles de dossiers et la choppe de café. C'est comme une représentation en 3D de la théorie du chaos.

L'importance que Professeur Kaku place sur le regard neuf de l'enfance sur les théories de physique s'étend à la science fiction et c'est le sujet même de son nouveau livre: '' Physics of the impossible ''
Le livre soutient que parce qu'il n'y a aucune loi en physique qui empêche l'existence de concepts tels que les voyages temporels, la téléportation et l'invisibilité, la physique doit considérer ces possibilités sérieusement. Il pense que ces technologies, vues comme impossible aujourd'hui seront banales dans des siècles ou peut-être même des décennies.

'' Tout cela ressemble à de la science fiction '' dit-il '' et ça n'est pas une coïncidence parce que de nombreux physiciens ont développé de l'intérêt dans leur sujet par l'amour de la SF. J'avais l'habitude d'en regarder beaucoup à la télévision.
Mon préféré était Flash Gordon. J'ai réalisé que c'était le scientifique qui faisait marcher la série. Avec la force de son esprit, il construisait des fusées et des pistolets à rayons Flash et obtenait tout le crédit, et les filles. Mais, cela m'a fait comprendre que la physique était derrière l'architecture du 20ème siècle, avec ses rayons X, sa télévision et ses alunissages."

Consacre t-il trop de temps et d'énergie à son travail pour la télévision et ses livres, négligeant l'appel sérieux que lui font les théories ? Il sourit gentiment. '' Einstein jouait du violon. La plupart des mes collègues font de l'alpinisme, mais j'y ai perdu deux de mes amis. Je préfère vulgariser la science. J'aime aussi le patinage artistique.Toutes ces configurations. Exactement, c'est la physique Newtonienne, la rotation des objets est de plus en plus rapide au fur et à mesure qu'ils rétrécissent. C'est ainsi que les trous noirs tournent également."

Michio kaku est né près de San Francisco, ses parents sont originaires du Japon. Son père était routier et jardinier. Sa mère, servante. Les deux ont été internés au début de la guerre. '' Mes parents étaient pauvres et n'avaient pas l'avantage d'une éducation universitaire. Très tôt dans ma vie, j'ai compris que je devrais me débrouiller seul sans leur aide.''

C'est la mort d'Einstein qui a éveillé son intérêt pour la physique.'' C'est arrivé à l'age idéal pour moi, j'avais 8 ans et je ne m'intéressais pas encore aux filles. Je voulais savoir pourquoi tout le monde parlait de cet homme avec ses cheveux en bataille, avec tant de respect. Dans le journal télévisé, ils ont montré une photo du bureau d'Einstein et il y avait un manuscrit sur le bureau, nommé son ' travail inachevé '. C'est à ce moment précis que j'ai été pris. Je voulais finir ce travail."

A l'age de 16 ans, Kaku a acheté 180 kilos d'acier et 14 kilomètres de fil de cuivre et avait construit son propre collisionneur dans le garage familial. C'était suffisamment puissant pour extraire des plombages et la seule chose qu'il a désintégré a été la maison. '' ça a cassé chaque fusible et chaque disjoncteur.'' dit-il en secouant la tête. Son expérience avait attiré l'attention du physicien Edward Teller, le père de la bombe à hydrogène. Il a pris Kaku sous son aile, lui réservant une place à Harvard pour qu'il lise la physique. Kaku est diplômé avec mention en 1968, étudie pour un doctorat à Berkeley et prend une chaire à Princeton.
Il a découvert plus tard que tous les étudiants boursiers de Teller étaient affectés au programme '' Stars Wars '' de Los Alamos. Il a reçu une proposition d'y travailler mais l'a déclinée. '' J'ai toujours pensé que la science était la création et non la destruction.'' dit-il.

Dans son dernier livre, il donne des exemples de scientifiques qui étaient de tels précurseurs que personne ne les écoutaient, ils déprimaient jusqu'à commettre un suicide pour deux d'entre eux. Est-ce comment il se sent parfois?
'' Je me suis senti frustré parfois, mais jamais déprimé. Cassandra était la prêtresse bénie pour entrevoir le futur, et maudite car personne ne voulait la croire. Les gens nous ont rigolé au nez quand nous avons découvert dans les années 70 que nos cordes vibraient de façon cohérente dans un hyperespace à 10 dimensions. Ce que nous pensions d'ailleurs. On ne trouvait pas de travail, si on s'impliquait dans la théorie des cordes. C'était considéré comme un outrage et beaucoup de mes amis ont fini par conduire des taxis. Pendant 20 ans, c'était comme ça."

Toujours avec les railleries de ses confrères y compris le lauréat du prix Nobel Richard Freyman, Kaku a commencé à travailler sur une autre théorie, pour réaliser qu'il étudiait le même phénomène, mais à une vibration plus élévée sur la corde. C'était une preuve, les académies ont cessé de rire depuis.


Il se peut que Professeur Kaku atteigne l'immortalité par son travail comme l'a fait Einstein, mais il préfèrerait y parvenir à la façon recommandée par Woody Allen: vivant. Il a deux enfants, (l'ainé à l'école de médecine) et il pense que nos descendants sont une sorte d'immortalité génétique. Il a une telle foi dans la science qu'il pense que s'il pouvait vivre encore 20 ans, les avancées médicales lui permettraient d'atteindre l'âge de 150 ans.
Ceci en tête, il a fait un test ADN il y a peu de temps qui peut déterminer s'il est porteur du gène responsable de la maladie d'Alzeimer; comme ses grands parents l'ont été. Le dépistage indique qu'il n'est pas porteur du gène. Néanmoins, la perte de ses facultés mentales est sa plus grande crainte. '' Nous les scientifiques, vivons dans un monde d'équations, elles dansent continuellement dans nos têtes, si vous ne pouvez plus faire ça, si vous n'avez plus la capacité abstraite de manipuler les équations, vous êtes comme un peintre aveugle ou un musicien sourd.''

Si je demandais à sa femme s'il était facile à vivre, que répondrait-elle? '' Je pense qu'elle dirait oui, en ajoutant que parfois je suis distrait, fixant par la fenêtre, les yeux dans le vague je joue avec les équations. Elle me comprend. Nous sommes à fond dans la recherche de la beauté. Je la cherche dans les équations. Ma femme est un ancien professeur de Kimono: elle habillait des jeunes femmes de superbes kimonos. Alors même si elle ne comprend pas mes équations, elle comprend ma recherche de la beauté.''

le Professeur ne montre aucun signe de cynisme. Il y a vraiment une étincelle d'émerveillement dans l'expression de son visage. Et écoutez bien ce qu'il en dit, du futur de notre planète: '' elle n'a pas de futur. Dans 5 milliards d'années, le soleil gonflera pour devenir un enfer déchainé. Les océans seront en ébullition et les montagnes se liquéfieront. D'après les lois de la physique, ce scénario est inévitable,'' dit-il. '' Ces lois nous indiquent qu'un jour, nous devons quitter la Terre ou mourir.
Cependant, ce n'est pas un arrêt de mort pour la vie humaine. Nous pourrions nous échapper par un trou de ver. Peut-être que des civilisations avancées de milliards d'années sur la notre, exploiteront suffisamment d'énergie pour trouer l'espace et échapper dans une arche spatiale hyper dimensionnelle vers un nouvel univers.

'' Les calculs montrent que ces machines gigantesques doivent avoir la taille de systèmes d'étoiles. Malheureusement, d'autres calculs montrent que le trou de ver risque d'être minuscule. Alors une civilisation avancée peut avoir recours à envoyer des robots de taille moléculaire appelée '' nanobots '' à travers le trou de ver. Une fois de l'autre coté, ces nanobots pourraient créer des énormes usines à ADN pour 'élever 'des clones de leurs créateurs. Quoique les corps physiques des individus seraient morts, leurs jumeaux génétiques vivraient.''

J'ai demandé si ce n'était pas juste une idée comme la vie après la mort. ''La différence, c'est qu'on n'a pas de mathématiques pour calculer la vie après la mort, pas de mathématiques de Dieu, mais on a des maths vérifiables, en principe pour les trous de ver, même si c'est de la spéculation avec des milliard d'années dans le futur.
Vous m'avez demandé au sujet de Dieu, et bien, je vous demande comment vous définissez Dieu? Est- ce le Dieu personnel qui intervient dans la vie des gens, et comment vous en écrivez les mathématiques? Vous ne le pouvez pas. Mais si la définition de Dieu c'est l'harmonie, alors vous êtes proche de quelque chose. Ca devient une théorie que l'on peut essayer. Y a t-il de l'harmonie et de la symétrie dans l'univers? Si c'est votre idée de Dieu, alors c'est une possibilité."

Bill Bryson a dit un jour que les théories de Michio Kaku étaient '' une source de soucis un peu comme des pensées qui vous feraient fuir si elles vous étaient confiées par un étranger sur un banc.'' Il est plus qu'enthousiaste et persuasif quand il essaie de trouver des images pour illustrer ses concepts...j'écoute et je me rappelle ou j'ai lu des idées aussi fantaisistes auparavant: 'Le guide du voyageur galactique', en fait il en est fan. Il a rencontré l'auteur une fois.

Doug Adams avait imaginé un ordinateur géant qui pouvait calculer la réponse à la question de la vie, l'univers et le tout. La réponse était 42. '' j'adore, dit Kaku, Il en ressort que la réponse elle-même ne veut rien dire. Ce qu'il fallait, c'était une question correcte. Peut-être qu'un jour la physique aura une réponse aussi simple que celle ci. Une équation E=mc2 est le secret des étoiles, ce pourquoi elles brillent, pourquoi nous avons de l'énergie ici dans cette pièce, mais qu'est- ce que cela veut dire pour les gens? Tout et rien, comme 42.
Je pense que nous créons notre propre sens et si nous le faisons bien, cela nous rend heureux. C'est trop facile d'avoir un gourou sur le sommet d'une montagne pour nous dire que la réponse est ceci et cela. C'est une fuite. Le sens de la vie est de lutter et de trouver votre propre sens de la vie





Michio Kaku: Mr. Univers Parallèle
The Daily telegraph, London,UK. 20 mars 2008
Traduction : Diouf

No Response to "L'Energie de Plank et le Miroir d'Alice"

_______________

S'engager

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Suivre le blog par e-mail

Certains des documents reproduits sur ce site ne bénéficient pas d'autorisation explicite et/ou écrite. Si vous êtes ayant-droit et que vous refusiez la publication de documents sur le site, écrivez un courriel à corsaire66@gmail.com

Ce blog ne contient aucune publicité et n'accepte aucune annonce commerciale. Si vous remarquez un lien brisé ou une erreur, vous pouvez le signaler en envoyant un courriel à Blogger. L'auteur ne peut en garantir l’exhaustivité ou l’absence de modification par un tiers (intrusion, virus).

© 2006-2017 Carnet de vie. Tous droits réservés.