ƒ Rabindranath Tagore, une voix universelle | Carnet de vie

Rabindranath Tagore, une voix universelle

National Geographic - David Lazar
«Douce est la terre, douce est la poussière du monde
Je l'ai mise dans mon coeur.
Cette grande oraison,
Précepte de ma vie.
Jour après jour, j'ai reçu les dons de la vérité.
Et leur grande douceur n'a pas de fin. 
 »






Philosophe, romancier, poète et peintre, moraliste et éducateur, Rabindranath Tagore est sans conteste l'une des plus hautes et des plus nobles figures de notre temps.

« Celui qui veut la liberté pour lui-même, a-t-il déclaré, et qui craint que son voisin ne soit libre n'est pas digne de la liberté. »


Le Prix Nobel fut décerné à Tagore en 1913. Aux Etats- Unis, au Japon, Rabindranath lança, en 1916, de vibrants appels à la paix. Il sentait que seule une coopération entre tous les intellectuels pourrait ramener la paix dans le monde.

Il disait : « Chaque homme de ce temps doit se préparer à l'aube d'un nouvel âge où il découvrira son âme dans l'unité spirituelle de l'humanité entière. »



Le rebelle et le précurseur


Tagore croyait et tout homme qui a réfléchi le croit avec lui que l'éducation constitue la base même de la société, que les maîtres à penser d'aujourd'hui décident du destin de la société de demain et de l'avenir. Comment les hommes sont-ils instruits, de quel idéal sont-ils imprégnés ; quelle forme de caractère développe-t-on en eux, quelle connaissance leur octroie-t-on ; quelles sont les disciplines qui leur sont imposées ; de quelle manière forme-t-on leur esprit toutes choses qui, en fin de compte, modèlent la destinée de l'homme.
L'idéal de Tagore en matière d'éducation était à la fois révolutionnaire et traditionnel. Il eut la sagesse de comprendre que seules réussissent les révolutions qui s'appuient sur les acquisitions du passé. Une révolution qui fait table rase du passé, une révolution qui rejette et nie la tradition finit par être vaincue. Les révolutions ne sont victorieuses que si elles découvrent à nouveau les valeurs du passé et les remodèlent pour les adapter aux besoins nouveaux d'une époque.
Tagore fut un éducateur révolutionnaire à la fols en théorie et en pratique. Son expérience personnelle - il avait échappé de très bonne heure à l'enseignement conventionnel - lui avait donné la conviction que la routine scolaire, en particulier le fait d'infliger aux enfants des livres et des sujets d'étude qui ne les intéressent pas, entrave plus qu'elle n'aide le développement de leur esprit. Il comprit que les enfants ne pouvaient s'épanouir de cette manière. Sa propre expérience encore lui avait appris qu'une éducation sans lien avec la vie sociale et les traditions culturelles, et pis encore, coupée de tout contact avec la nature, devenait pour l'enfant un tourment et une agonie.
Pour Tagore, l'éducation devait permettre à l'enfant de se développer dans l'ensemble des forces de la nature. Il pensait que la grandeur de la terre ou l'infini du ciel, la paix du soir ou l'élan du matin, la beauté des étoiles ou le rayonnement du soleil influaient sur la personnalité de l'enfant. Peu à peu, les éléments devenaient une part de son être, si bien qu'ils formaient les harmonies de sa nature profonde, exactement comme existent les harmonies du cosmos. Tagore n'ignorait certes pas que la vie est pleine de discordances et de heurts, mais il pensait que les discordances et les heurts mineurs trouvaient toujours un apaisement au sein d'une harmonie plus essentielle. Nous devions chercher à atteindre la même harmonie dans nos facultés. Tagore enseignait que l'intelligence peut être développée comme la sensibilité et la volonté, et que tous les aspects de la personnalité peuvent s'épanouir dans les actes les plus divers.
Il ne croyait pas à des méthodes d'éducation étroites et figées. Sa conception de l'éducation s'exprimait hardiment en termes humains. Dans son système, l'art avait sa place près des mathématiques et des sciences. Il croyait, et il a tenté de mettre ses idées en application dans son école, que tous les aspects de la personnalité de l'enfant doivent être développés harmonieusement. Il a été l'un des tous premiers pédagogues modernes à prôner l'activité principe majeur de l'éducation. 


(...)


omkali.deviantart.com


En classe comme au village, morale et beauté ne font qu'un    

Tagore croyait que toute personne recèle une semence de divinité. Tout homme a en lui une promesse de perfection ; il faut seulement qu'il sache développer ses ressources. Santiniketan a justifié tous les espoirs de Tagore, et fait la preuve que si l'appréhension pédagogique est juste et sensible, il n'est pas de cimes que l'individu ne puisse atteindre. Et ce n'est que parce que nous ne savons pas identifier nos possibilités, parce que nous laissons notre personnalité s'altérer au nom de considérations futiles, que les êtres humains ne s'améliorent pas. Socrate ou Kalidasa, Ibn Khaldoun ou Rabindranath Tagore, certes, sont des personnages exceptionnels, mais tout homme peut devenir précieux pour la communauté dont il participe et à laquelle il peut donner autant qu'il reçoit. 

(...)

Tel est l'Idéal que défendait Tagore : harmonie de l'enseignement, harmonie de tous les aspects de la personnalité, la sensibilité, l'intelligence et la volonté devant aboutir à l'harmonie de l'homme et de la nature. Aujourd'hui, les idées de Tagore sont devenues familières aux éducateurs du monde entier. Il m'est arrivé de penser que si Tagore s'était borné à exprimer son idéal de formation humaine et à l'appliquer à Santiniketan, on lui aurait cependant rendu hommage comme à l'un des plus grands philosophes de l'éducation que le monde ait connus au cours des cent dernières années.


Tagore se méfiait des oeillères du conformisme. Il s'est toujours élevé contre ce qu'il appelait Achalayatan, une institution pétrifiée, des habitudes de routines, des certitudes mortes. Les écoles qui n'assuraient pas le libre veloppement de l'esprit étaient pour lui des prisons, sans rayonnement aucun. Il s'est insurgé contre les contraintes et il était convaincu que ce n'est que grâce au changement, grâce au mouvement en avant que les valeurs spirituelles pourraient persister. Chaque pays, chaque communauté a sa culture propre, ses besoins particuliers. Chaque âge, chaque période a ses propres exigences II jugeait que nos programmes doivent changer avec les époques, elles-mêmes changeantes. Les valeurs sont éternelles, mais l'expression qu'elles reçoivent dans les institutions, les traditions et les usages doit changer si nous voulons rester fidèles à leur signification essentielle. Il disait volontiers que c'était l'esprit qui commandait et non la lettre, et que nous devions respecter l'esprit mobile et vivant et non une enveloppe formelle. 

(...)

India by ~demi2004



Une offrande aux génération nouvelles 


En dehors de son expérience personnelle et de l'exemple de son père Devendranath qui connaissait parfaitement le mysticisme persan, c'est l'influence des Upanlshads qui a marqué de son empreinte sa vision poétique, son amour de la nature, sa recherche de la vérité et de l'humanité ; pour lui toutes ces choses ne sont que les signes caractéristiques de l'Infini.
Cette quête de l'Infini telle qu'elle est révélée dans les Upanlshads : « Bhûmaiva Sukham Analpe sukham asti » Le bonheur est dans l'Infini, non dans le fini devint la devise de sa philosophie poétique. On est étonné de découvrir que même le patriotisme de Tagore est en contradiction avec la pensée commune, et cela évidemment sous l'influence des Upanlshads. Son prédécesseur Bahklmchandra disait : « N'oubliez pas que l'amour de vos concitoyens est au-dessus de toute religion. » Rabindranath chantait :


« Elevez le trône de votre nation
Mais rappelez-vous qu'il n'est pas plus haut que la vérité

Si vous aimez réellement votre pays, 
Vous devez vous élever áu-dessus de lui
Et ne pas placer le pays au-dessus de l'humanité.  »







Texte intégral  Courrier de l'UNESCO : Tagore, haute figure de notre temps

Crédit Photo : Rock Fort India (National Geographic - David Lazar © )


Namaste India by ~omkali omkali.deviantart.com
India by ~demi2004 demi2004.deviantart.com

No Response to "Rabindranath Tagore, une voix universelle"

_______________

S'engager

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Suivre le blog par e-mail

Certains des documents reproduits sur ce site ne bénéficient pas d'autorisation explicite et/ou écrite. Si vous êtes ayant-droit et que vous refusiez la publication de documents sur le site, écrivez un courriel à corsaire66@gmail.com

Ce blog ne contient aucune publicité et n'accepte aucune annonce commerciale. Si vous remarquez un lien brisé ou une erreur, vous pouvez le signaler en envoyant un courriel à Blogger. L'auteur ne peut en garantir l’exhaustivité ou l’absence de modification par un tiers (intrusion, virus).

© 2006-2017 Carnet de vie. Tous droits réservés.