ƒ Eloge de la douceur | Carnet de vie

Eloge de la douceur


Texte recueilli sur le blog
 L'Ecriture en partage

A notre venue au monde, on quitte un monde de douceur aquatique pour affronter le froid, le bruit, l'agitation, et toutes sortes de sensations quelque peu agressives par rapport au monde d'où l'on vient. Notre douceur est faite de fragilité, de vulnérabilité, et de dépendance. On recherche toujours cette douceur là, faite de chaleur, de protection, d'ondes qui vous bercent. On retrouve dans les bras de sa mère et contre son sein le réconfort des sensations perdues. C'est toujours vers elle qu'on trouve refuge dans notre quête de douceur. Les mères ont de tout temps été là pour ça, le réconfort, la sécurité, la douceur. C'est le sentiment de bien-être dans sa plénitude.

Un jour, l'oiseau vole de ses propres ailes et quitte le nid. De protégé, il deviendra vite protecteur lui-même. Affronter les épreuves de la vie, c'est aussi quitter le monde de la douceur. Pourtant tout être humain garde au fond de lui ce besoin de douceur. Il la recherche dans ses relations affectives et sa quête n'a pas de fin.Tant qu'il ne retrouve pas ce havre de paix si nécessaire à son équilibre, il reste en quête. Le couple qui se forme est d'abord la réalisation de ce besoin. Chacun apporte à l'autre cette douceur nécessaire à son bien-être, dans un regard à la fois affectueux et reconnaissant. Là se crée le nid qui deviendra lui-même source de douceur pour les petits. C'est la chaîne sans fin de la vie.

L'être humain ne déroge en rien à la règle. Si, comme l'animal, il doit d'abord satisfaire ses besoins primaires, il s'en différencie dans sa recherche d'un bien-être total, pas seulement physique à travers un certain confort matériel, mais aussi moral à travers une valorisation de sa personne, indispendable à son épanouissement.

Pour aller vers l'autre, il faut ressentir cette douceur confortable de la relation. L'échange qui permet de se connaître, de se reconnaître, au-delà du premier contact des apparences. Chacun cherche en l'autre le réconfort de ses réminiscences de douceur, la plénitude qui éloigne l'agressivité du monde extérieur. L'amour a cette faculté extraordinaire de vous permettre d'exister et de vous sentir protégés réciproquement, dans une union ressentie comme invulnérable vis à vis de l'extérieur. C'est un univers privilégié de douceur inacessible aux autres et où la confiance est essentielle.

La douceur, c'est une notion plus large que le simple contact. ce n'est pas seulement le toucher si agréable, où rien ne blesse et où tout accompagne, enveloppe, crée le bien-être ; c'est aussi un état supérieur où l'esprit est à l'aise, sans contrainte, où il existe, où il est reconnu, apprécié, et où il a sa place. Cette quête là est encore plus difficile car elle ne cesse pratiquement jamais.

Tout est toujours en évolution, même dans les meilleures relations. Rien n'est acquis de façon définitive. Il faudrait un monde parfait pour cela : que chacun accepte l'autre pour ce qu'il est, sans lui repprocher ses défauts ou ses faiblesses, mais en reconnaissant d'abord ses qualités, pour créer l'environnement de bien-être que l'on cherche. La violence, le rejet, la suspicion, les rivalités, la jalousie, l'envie, tout ceci va à l'encontre de la douceur et fait pourtant partie de la vie.

Alors, chacun essaie de se créer son propre refuge de douceur, dans une relation plus étroite. C'est essentiel pour vivre en harmonie, retrouver le cocon maternel d'une certaine façon, le "foyer" protecteur, en en créant un soi-même.

Ainsi nous sommes toujours liés par ce besoin de douceur, car en donner, c'est aussi en recevoir. Et si la douceur évoque la vulnérabilité, elle représente aussi une force permettant à l'être d'exister, dans le sens d'être totalement présent à la vie.

No Response to "Eloge de la douceur"

_______________

S'engager

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Suivre le blog par e-mail

Certains des documents reproduits sur ce site ne bénéficient pas d'autorisation explicite et/ou écrite. Si vous êtes ayant-droit et que vous refusiez la publication de documents sur le site, écrivez un courriel à corsaire66@gmail.com

Ce blog ne contient aucune publicité et n'accepte aucune annonce commerciale. Si vous remarquez un lien brisé ou une erreur, vous pouvez le signaler en envoyant un courriel à Blogger. L'auteur ne peut en garantir l’exhaustivité ou l’absence de modification par un tiers (intrusion, virus).

© 2006-2017 Carnet de vie. Tous droits réservés.