ƒ L'appel | Carnet de vie

L'appel


Cela n’est pas accessible à tout le monde. Car tout le monde n’en ressent pas l’appel : vivre avec l’appel des profondeurs, vivre en sachant que notre vie est autre chose que ce que nous en avons appris par les livres et notre éducation, ce n’est pas proposé à tout le monde.
Mais pour celles et ceux qui se sentent touchés par la beauté et la poésie du monde, alors là il y a une possibilité. Là, c’est d’un seul coup accessible. C’est plus qu’accessible. Cela devient une nécessité. Un appel. Que chacun va suivre à son rythme, avec ses moyens. C’est comme une soif qui ne peut être étanchée que par l’expérience.
La nature est un livre, un grand livre, mais ce n’est pas tout le monde qui a la grille de lecture, qui sait lire. Peut être que nous sommes des analphabètes de la nature…Peut être.
Depuis des années, je ne peux que constater que de plus en plus de personnes vont vers la nature avec cette soif. Cette envie de sensibilité et de poésie. Nous y sommes. Le monde n’a pas le choix. Nous ne pouvons pas sauver la nature sans faire l’expérience intime  de cette nature. En ouvrant notre cœur. Je pense que c’est une expérience d’amour. Qui peut sauver non seulement la nature, mais chacun d’entre nous.
Les anciens parlaient de géomancie. En lisant les signes de la nature, il est possible de lire ce qui se passe à des distances très éloignées. Je connais des personnes qui interprètent les signes d’un lever ou d’un coucher de soleil, d’un vent, d’un vol d’oiseau. Ils arrivent à lire dans la nature ce qui va se manifester dans le monde. Je connais une personne qui fait cela. C’est extraordinaire. Un vrai magicien. Ça, c’est rare et peu accessible.



Mais revenir à l’amour, la paix ou la joie avec l’aide et l’accompagnement de la nature, c’est accessible à chacun.
C’est accessible.
Fermez les yeux.
Ressentez comme cela résonne en vous.
Ne regrettez rien. Ce goût d’inaccessible pour l’instant est la soif. La soif qui monte. Expérimentez. Et plus que cela, déployez.
Déployez le fruit de votre expérience avec la nature.
Si vous cueillez, partagez avec joie le fruit de vos cueillettes.
Si vous écrivez, déployez.
Si vous éprouvez de la paix, déployez…
Laissez ces flux vous traverser.
Faites des offrandes aux arbres.
Dites leur que vous les aimez.
Serrez-les contre vous… et sentez les frissonner.
Osez l’impensable. Osez rencontrer la nature. Osez la rencontre.
Et gardez bien en vous cette conviction. Quoique l’on vous dise, ce que vous aurez expérimenté est juste. Ne demandez pas à un monde fou de valider vos expériences et compréhensions. Ne vous laissez pas désenchanter. Au contraire, enchantez le monde. Offrez votre chant au monde, ça lui redonne des couleurs.



Osez la confiance et l’abandon.
Il ne s’agit pas de vous.
Il s’agit de vous mettre au service de la vie, dans ce qu’elle a de lumineux et de simple.
Osez embrasser un arbre.
Osez lui parler.
Osez l’écouter.
Puis déployez.
Déployez.
Concrètement.

 Stéphane

No Response to "L'appel"

_______________

S'engager

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Suivre le blog par e-mail

Certains des documents reproduits sur ce site ne bénéficient pas d'autorisation explicite et/ou écrite. Si vous êtes ayant-droit et que vous refusiez la publication de documents sur le site, écrivez un courriel à corsaire66@gmail.com

Ce blog ne contient aucune publicité et n'accepte aucune annonce commerciale. Si vous remarquez un lien brisé ou une erreur, vous pouvez le signaler en envoyant un courriel à Blogger. L'auteur ne peut en garantir l’exhaustivité ou l’absence de modification par un tiers (intrusion, virus).

© 2006-2018 Carnet de vie. Tous droits réservés.