ƒ Jeune poète | Carnet de vie

Jeune poète

L'éclat de la jeunesse, la limpidité de la candeur, l'intelligence du coeur, et bien d'autres qualités pour une graine de poète dont je suis extrêmement fière, car pour la petite histoire, dans la vraie vie, il est mon filleul (c'est moua qui l'ait fait:-) ... ou presque... avec la collaboration étroite de sa mère:-) ). Baptiste du haut de ses 15 ans s'est lancé dans ce noble exercice : la création artistique. La poésie coule dans les veines de la famille, et quand elle s'exprime, elle brille, comme ces petits bijoux que voici :

Un tableau grandeur nature

Le vent souffle dans les feuilles
Il saute dans les arbres tel un écureuil
Tout ce qui m’entoure est grand,
Le soleil couchant,
Un village bordée par la colline
Le bruit de l’eau tel une comptine
Des champs immenses à perte de vue
Aussi grands que les montagnes pointues
Les oiseaux zigzagant chantant
Les chiens hurlent, leur répondant,
Les flaques d’eau reflétant
L’image du soleil brillant.
L’amour que l’on peut donner
Se projette dans ce ciel bleu-rosé
Dont seul les avions
Laisse une marque dans cet horizon.
Tant de couleurs que l’on peut admirer
Une telle peinture exposée
Que l’on peut regarder
Sur un petit banc éloigné.



Le monde dont je rêve


Tout ce qui m’entoure est si lourd.
Mon coeur accroché vit au rythme des tambours.
C’est si beau de rêver, de pouvoir voler
Pouvoir aller où bien des frontières nous sont fermées.
J’aimerais découvrir un ciel que personne n’a découvert
Et vivre avec les créatures qui font que ce monde soit si beau et vert.
Le doux message que m’envoie le vent
Pour me dire que les portes sont ouvertes droit devant !
Des portes où la tristesse n’existe pas.
Cet univers n’est qu’à deux pas.
Mais les chaînes retiennent ma vie.
Dans ce monde dans lequel je suis tout petit.
Le monde que je rêve est lui aussi tout petit.
Mais il est sans malheur,
Et dans cet horizon, seul le bonheur,
Et si je vivais dans celui-ci,
Je m’envolerai jusqu’à la fin de ma vie.

.....................................................

Mon coeur est un radeau flottant
Qui par tous les temps
Navigue sur les eaux infinies
Dans cet océan où aucun bruit n’est émis
La solitude et la peur sont reine
La peur de dériver sur la haine.
L’obscurité, le froid, tout cela me fait trembler
Mais quand le jour daigne se montrer
Mon amour ne peut être aussi fort
Que le soleil brûlant de tous ses efforts.
Le sentiment de ne plus être abandonné
Aide à continuer mon avancée
Vers les terres chaudes et peuplées
Qui seront enfin la fin de mon voyage pour l’éternité.



Le visage d’un ange


Je ne peux m’empêcher d’admirer
Une fille pour qui l’amour sera présent pour l’éternité
Celle qui me relèvera quand je me sens abandonné.
Sans toi, je ne connaîtrai pas l’amitié,
Aussi belle et sincère que tu m’as apportée.
Ton sourire me taquine, ta gentillesse m’illumine.
Un regard pareil est encore plus illuminant
Que le soleil brillant.
La peur d’être seul et solitaire
Ne peut pas arriver car ton coeur est grand ouvert.
Tout cela ne pourra changer
Tant que cette amitié
Ne cessera de respirer.
Tu es ma source d’inspiration
Tu es un ange et tu t’appelles Marion.


Baptiste (14 ans)

Pour lire d'autres poèmes sur son Skyblog .

2 Response to Jeune poète

_______________

S'engager

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Suivre le blog par e-mail

Certains des documents reproduits sur ce site ne bénéficient pas d'autorisation explicite et/ou écrite. Si vous êtes ayant-droit et que vous refusiez la publication de documents sur le site, écrivez un courriel à corsaire66@gmail.com

Ce blog ne contient aucune publicité et n'accepte aucune annonce commerciale. Si vous remarquez un lien brisé ou une erreur, vous pouvez le signaler en envoyant un courriel à Blogger. L'auteur ne peut en garantir l’exhaustivité ou l’absence de modification par un tiers (intrusion, virus).

© 2006-2017 Carnet de vie. Tous droits réservés.