ƒ Clandestin | Carnet de vie

Clandestin

Lettre de Jean-Jacques GOLDMAN à l'occasion du Bistrots de Vie
Un siècle d'immigration en Côtes d'Armor. Accès au manuscrit.


Ce que nous a raconté notre père de son arrivée clandestine en France, de sa vie de mineur en Bretagne a toujours été positif - Gai –
Il nous en a toujours parlé comme d’une période heureuse.
« Travail pénible » ? Lui disait : « Chance de travailler », « droits »
« Salaires de misère » ? Lui disait : « Plus de faim ».
« Dureté des hommes » ? Lui disait : « Camaraderie, fraternité, entraide ».
Il venait de Pologne, de la famine, du moyen-âge…
Il nous racontait son ahurissement devant les mottes de beurre posées à table !
Son incompréhension face aux mens des restaurants, sa gaité perpétuelle. Pour lui ce pays était un paradis. Il l’est toujours
resté. Il nous a transmis cet amour pour la France et cette reconnaissance de nous avoir accueillis.
Pourtant, la collaboration, les dénonciations.
Pourtant les rafles (Veld’hiv) effectuées par des policiers français.
Pourtant ma mère renvoyée de l’école qu’elle adorait en raison de ses origines…
Pour lui la France c’était Victor Hugo, Zola, les droits de l’homme, la résistance, la démocratie.
C’est celle-là qu’il aimait, celle-là qu’il voyait.
Aujourd’hui encore ce pays reste l’un des seuls à offrir autant de chances.
Bien sûr imparfaitement, bien sûr insuffisamment mais y vivre est une aubaine inouïe.
Le plus triste n’est pas de rater sa vie - (c’est une fatalité subie par la majorité des habitants de cette planète, sans avenir, sans choix, qui rêvent de France)
Non, l’infiniment triste c’est de rater sa vie en ayant eu ces chances, et de ne pas l’avoir compris.

Jean-Jacques GOLDMAN
Son engagement, ses news : l'homme simple.

Blog :  Actualité droit de l'immigration, séjour des étrangers et de l'asile en France

No Response to "Clandestin"

_______________

S'engager

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Suivre le blog par e-mail

Certains des documents reproduits sur ce site ne bénéficient pas d'autorisation explicite et/ou écrite. Si vous êtes ayant-droit et que vous refusiez la publication de documents sur le site, écrivez un courriel à corsaire66@gmail.com

Ce blog ne contient aucune publicité et n'accepte aucune annonce commerciale. Si vous remarquez un lien brisé ou une erreur, vous pouvez le signaler en envoyant un courriel à Blogger. L'auteur ne peut en garantir l’exhaustivité ou l’absence de modification par un tiers (intrusion, virus).

© 2006-2017 Carnet de vie. Tous droits réservés.