ƒ Les "People" engagés | Carnet de vie

Les "People" engagés

D'habitude, j'y crois pas trop... Souvent, c'est juste pour l'image... mais quelque uns me donnent quand même bonne impression.


George Clooney en campagne pour tenter d'obtenir l'aide du Caire pour la protection des populations du Darfour, dans l'ouest du Soudan, victimes d'une guerre qui s'emballe.


Pour son engagement en faveur de l'Afrique, Bono, le leader du groupe U2, a été nominé pour le prix Nobel de la Paix à trois reprises : en 2003, en 2005 et en 2006. Son but : faire pression sur les dirigeants des pays les plus riches pour qu’ils effacent la dette publique des pays pauvres, qu’ils augmentent l’aide humanitaire et économique et qu’ils établissent des règles commerciales plus justes.

Ambassadrice de l'UNICEF depuis 1996, Emmanuelle Béart a quitté ses fonctions en mars dernier.
Un engagement précoce
L'actrice découvre très tôt le monde de l'humanitaire : elle n'est encore qu'une enfant lorsque sa mère, Geneviève Galéa, fonde l'association "Réflexe solidarité". En 1996, l'interprète de "Manon des Sources" effectue sa première mission pour l'UNICEF en Mauritanie. Elle part ensuite à la rencontre d'enfants vietnamiens, maliens, thaïlandais et sierra leonais. Au cours de l’été 2002, Emmanuelle Béart est nommée "Représentante spéciale pour l’UNICEF". Pour sa dernière mission, l'actrice s'est rendue au Kenya. Sur place, elle a réalisé un reportage sur les enfants atteints du sida.
La cause des sans-papiers
Bien avant de s'engager pour l'UNICEF, Emmanuelle Béart avait déjà fait parler d'elle : son plus grand coup d’éclat remonte à 1996. Cette année-là, Emmanuelle Béart descend dans la rue pour soutenir la cause des sans-papiers qui occupent l'Eglise Saint-Bernard. Sa prise de position, très médiatisée, entraînera la résiliation de son contrat avec la maison Dior, dont elle était l'égérie. En août 2006, après l'évacuation du squat de Cachan, Emmanuelle Béart a une nouvelle fois défendu les familles expulsées.

(Emmanuelle, ma chouchou parmi ces "people" militants. Elle, j'y crois à 100 %

Leonardo di Caprio était présent à Cannes pour la promotion du documentaire écologique dont il est le co-auteur et co-producteur : "The 11th hour".

L’acteur américain, très engagé dans la protection de l’environnement et dans sa sauvegarde, a déclaré aux journalistes lors d’une conférence de presse :
"Le sur réchauffement de la planète est une réalité. Il a réellement lieu. Depuis un an, la population est en train de prendre davantage conscience des faits par rapport au passé, et ce grâce au travail effectué dans les films et documentaires qui a permis de toucher à l’émotion de chacun."

"Nous sommes la plus grande superpuissance du monde et nous sommes aussi ceux qui produisent le plus de pollution. Il est de notre devoir, en notre qualité de plus vaste démocratie du monde, de donner le bon exemple. Si nous ne le faisons pas, comment pouvons-nous espérer que le reste du monde nous suive ?"

No Response to "Les "People" engagés"

_______________

S'engager

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Suivre le blog par e-mail

Certains des documents reproduits sur ce site ne bénéficient pas d'autorisation explicite et/ou écrite. Si vous êtes ayant-droit et que vous refusiez la publication de documents sur le site, écrivez un courriel à corsaire66@gmail.com

Ce blog ne contient aucune publicité et n'accepte aucune annonce commerciale. Si vous remarquez un lien brisé ou une erreur, vous pouvez le signaler en envoyant un courriel à Blogger. L'auteur ne peut en garantir l’exhaustivité ou l’absence de modification par un tiers (intrusion, virus).

© 2006-2017 Carnet de vie. Tous droits réservés.