ƒ Laure Manaudou | Carnet de vie

Laure Manaudou

Je m'intéresse à sa carrière depuis "ses" débuts, quand elle participait pour la première fois aux grandes compétitions internationnales dès l'âge de 17 ans. Un milliardaire a eu un "coup de foudre" pour elle, et devient son mécène. Parce qu'elle le vaut bien :-) "Elle aime la vie" et elle ne chôme pas, en plus d'être imbattable, elle s'occupe d'une associtation caritative : LM la vie.

MONDIAUX DE NATATION

Laure Manaudou réalise
le meilleur temps des séries

NOUVELOBS.COM | 25.03.2007 | 09:31

La nageuse française dispute la finale à midi. Le JDD révèle que François Pinault devient son mécène.


Laure Manaudou (AP)


La Française Laure Manaudou, détentrice du record du monde, a réalisé le meilleur temps des séries dans le 400m nage libre dimanche 25 mars lors des mondiaux de natation à Melbourne, avec 4:05.29. La Française ne s'était pas alignée dans le 200m quatre nages, pour se préserver pour le 400m nage libre, dont elle est championne olympique, championne du monde et recordwoman du monde en titre. Elle doit défendre son titre ce dimanche à midi. Son entraîneur, Philippe Lucas, indiquait toutefois que la nageuse avait ressenti une petite douleur au dos, sans que sa participation à la finale ne soit remise en cause.

Pinault, mécène de Manaudou

Selon le Journal du Dimanche, l'homme d'affaires français, François Pinault devrait financer la carrière de Laure Manaudou pour les cinq ans à venir. Fan de sport, le milliardaire, fondateur du groupe PPR aurait eu "un coup de foudre" pour la nageuse, poursuit l'hebdomadaire. Cette collaboration pourrait prendre la forme de promotion pour les marques du groupe ainsi que des actions caritatives pour l'association de Laure Manaudou, "LM La vie". Les revenus de la nageuse, déjà estimés à un millions d'euros annuel pourraient doubler grâce à ce mécénat.

Dans l'actu TéléLoisirs
Laure Manaudou : “C’est l’amour qui me rend forte !”


La star de la natation a soif de conquérir de nouveaux titres. Pour Télé-Loisirs, elle évoque ses ambitions, ses projets et son histoire d’amour avec le bel Italien Luca Marin.

Elle a 20 ans, des allures de mannequin, 1,80 m, 63 kg, elle est jolie, attentive aux autres, elle a créé une association, LM la vie, qui permet à de jeunes malades de réaliser leurs rêves, et elle gagne. Avant les mondiaux en Australie et sa finale du 400 m nage libre, Laure Manaudou, discrète dans la vie et ambitieuse dans le bassin, se livre en toute liberté.

Télé-Loisirs. Quels sont vos objectifs pour ces Championnats du monde ?

Laure Manaudou. Avant tout me qualifier pour la finale du 400 m et devenir une deuxième fois championne du monde sur cette distance, et c’est loin d’être gagné d’avance. Pour le reste, mon objectif est de me qualifier dans le plus de finales possible et donner le meilleur de moi-même pour ne pas avoir de regrets. Je sais que cela va être difficile, car mes adversaires sont en forme, mais j’aime ce type de challenge.

T.-L. N’éprouvez-vous pas parfois des moments de lassitude lors des entraînements ?

L. M. L’entraînement a toujours été difficile. La natation est un sport exigeant. Le chrono est toujours là pour vous ramener à la réalité. Gagner des titres ne génère pas de lassitude, car je repars toujours de zéro après chaque compétition. J’ai un réel appétit de titres et je déteste perdre. C’est ce qui me donne cette détermination lors de chaque compétition. Et puis je suis fière de nager pour la France, et entendre La Marseillaise sur un podium est toujours un moment fort.

T.-L. Vous dites que vous êtes difficile à gérer, expliquez-vous ?

L. M. Je suis une fille très entière. Quand je suis déterminée à faire quelque chose, il n’est pas facile de me freiner. À l’inverse, quand je ne veux pas faire quelque chose, il est encore plus difficile de me le faire faire. C’est pour cela que mes entraînements sont quelquefois en dents de scie. Philippe [Lucas, son entraîneur, ndlr] n’aime pas ça et il a raison. Je me suis améliorée depuis l’après-JO mais j’ai encore des progrès à faire.

T.-L. Qu’est-ce qui fait encore nager Laure Manaudou ?

L. M. L’amour de la natation et l’appétit de victoires. Et puis, je suis heureuse de voir que mes résultats encouragent, semble-t-il, beaucoup de jeunes enfants à se mettre à la natation. C’est une très bonne chose. La natation est un sport très sain et on ne connaît pas les problèmes de dopage ou de violence qui sévissent dans d’autres sports.

T.-L. Vous avez été élue sportive de l’année, vous avez obtenu le grand prix de l’Académie des sports. Que vous inspirent toutes ces distinctions ?

L. M. Je n’accorde pas trop d’importance aux récompenses, même si c’est toujours une fierté de recevoir des prix comme ceux-là. Ce qui m’a beaucoup touchée, c’est d’avoir été désignée en décembre dernier « sportif préféré des Français » par le sondage de L’Équipe-RMC. Cela signifie que je suis dans le cœur des gens et je trouve ça très émouvant. (...)

No Response to "Laure Manaudou"

_______________

S'engager

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Suivre le blog par e-mail

Certains des documents reproduits sur ce site ne bénéficient pas d'autorisation explicite et/ou écrite. Si vous êtes ayant-droit et que vous refusiez la publication de documents sur le site, écrivez un courriel à corsaire66@gmail.com

Ce blog ne contient aucune publicité et n'accepte aucune annonce commerciale. Si vous remarquez un lien brisé ou une erreur, vous pouvez le signaler en envoyant un courriel à Blogger. L'auteur ne peut en garantir l’exhaustivité ou l’absence de modification par un tiers (intrusion, virus).

© 2006-2017 Carnet de vie. Tous droits réservés.